Accueil ::> On parle de nous ! (Presse) ::> La journée du droit au collège le jeudi 4 octobre

La journée du droit au collège le jeudi 4 octobre

jeudi 11 octobre 2018, par Agnès Fontaine.

Journée du droit au collège Le Castillon Les Pieux le jeudi 4 octobre.

Pour la première fois, le Conseil National des Barreaux et le ministère de l’Education nationale lancent la « journée du droit dans les collèges ». L’objectif est de sensibilisé les élèves à la question du droit à travers une thématique qui cette année est celle des réseaux sociaux.

Dans le cadre du projet d’établissement, cette action s’inscrit dans la formation des élèves à la citoyenneté en lien avec les programmes.
Tous les élèves de 5e , accueillis à l’auditorium de Musique, ont échangé avec 2 avocats du barreau de Cherbourg , Léa Bailly et Thibault Gamblin autour d’étude de cas pratiques. Ils ont découvert les règles d’usage des réseaux sociaux et les possibles conséquences juridiques et pénales des mauvaises pratiques.
Par exemple, ils ont été très surpris d’apprendre que signer le contrat à l’ouverture d’un compte donne l’autorisation à l’hébergeur de conserver toutes les données qu’ils y déposent.
Ils ont également découvert au travers de la description d’une situation de harcèlement, que leur jeune âge n’empêche pas la comparution devant un juge des enfants.
Cette action est un bon préambule au projet coordonné par Mme Bonnemains professeur d’histoire géographie, éducation morale et civique de toutes les classes de 5e qui reprendra l’essentiel des informations reçues en classe.
En effet, un jumelage en résidence soutenu par la DRAC débutera en novembre prochain avec l’association Le Poney sur le thème du harcèlement, dont le but est la réalisation d’une séquence vidéo permettant l’expression des élèves sous plusieurs formes.
Les deux avocats ont été agréablement surpris de l’implication des élèves et de leur questionnement.
Ce type d’intervention est essentiel dans les établissements scolaires tant on constate au fil des années le niveau de pratique des élèves, de plus en plus jeunes (alors qu’un compte ne peut s’ouvrir qu’ à partir de 13 ans !!) et des conséquences que cela peut entrainer au quotidien dans leurs relations interpersonnelles.